Table-ronde « Identités, Mémoires, Territoires » – 07 juillet 2011 – 9h30 13h00

Au MoyenOrient, il y a pléthore de problématiques identitaires qui articulent des enjeux de mémoires et trouvent leur expression dans des réalités géographiques, des territoires à partir desquels se refondent identités et se structurent des remémorations.

Cette table
ronde est conçue comme une plateforme d’interaction autour des problématiques individuelles en tant que cellesci articulent, chacune à leur manière, des enjeux propres, mettant l’accent qui sur les enjeux de mémoires, qui sur des enjeux identitaires ou de territoires. Une plateforme qui toutefois aurait surtout pour fonction de débattre d’aspects théoriques et/ou méthodologiques plus que de résultats de recherches.

Il est donc attendu des participants qu’ils présentent brièvement (20 min. au total) leur recherche en cours et qu’ils exposent ensuite certains enjeux théoriques ou méthodologiques qui leur paraissent offrir une résistance au travail de la pensée et de l’analyse. Tant il est vrai que la recherche ne se fait jamais « seul », cette table
ronde se veut donc être un espace discursif et interactif où chacun/e peut bénéficier des remarques et suggestions des autres.

PROGRAMME

Introduction :
Liliane KFOURY, historienne
(UIR Mémoire – CEMAM)
Daniel MEIER, sociologue du politique (FNS CEMAM)
Présentations :
Diane DUCLOS (IHEID – Genève)
Migrations et cosmopolitisme : des artistes irakiens en exil issus des générations des années 1960 et 1970
Raphaël Paul KOUPALY (UIR Mémoire – CEMAM USJ Beyrouth)
Les conflits identitaires et les stratégies d’intégration chez les jeunes générations de réfugiés irakiens au Liban : le cas des jeunes réfugiés irakiens de Sad elBauchrieh
Pause café
Présentations
Sergio BIANCHI (IHEID
Genève)
Action associative et patrimonialisation de la borderie palestinienne au Liban, ou l’imaginaire national autrement
Fouad ABI AKAR (UIR Mémoire – CEMAM USJ – Beyrouth)
La notion de retour et l’éducation des Palestiniens dans le camp de Mar Elias
Lyna COMATY (IHEID Genève)
Etat(s) de liminalité, réconciliation inachevée: le cas des disparus dans le contexte postconflit au Liban
Conclusion
Liliane KFOURY & Daniel MEIER

Print Friendly