Historique

Fondé en octobre 1971, le Centre d’Etudes pour le Monde Arabe Moderne (CEMAM) fut conçu à l’origine comme un centre autonome dépendant du Recteur de l’Université Saint Joseph.
Le CEMAM travaillait par ailleurs en collaboration avec l’Institut de Lettres Orientales (ILO) et le Centre de Recherche et d’Etudes Arabes (CREA). Son but premier était de s’intéresser plus particulièrement aux problèmes d’acculturation dans le monde arabe.
C’est dans cette perspective que le CEMAM publia en 1972 une bibliographie annotée sur les changements socioculturels dans le monde arabe ainsi que les premiers volumes de chroniques et de documents concernant des événements typiques de l’évolution du monde arabe; il assurait de même une chronique trimestrielle de tous les faits socioculturels dans le monde arabe, chronique publiée régulièrement dans la revue « Travaux et Jours » puis dans les « Annales de Sociologie et d’Anthropologie » de la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines.
Etant donné l’orientation du CEMAM, une collaboration allait s’instaurer entre le centre, les professeurs et les étudiants de la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines. Le CEMAM prit la décision de se rattacher organiquement à cette Faculté en 1977.
En juillet 2000, le CEMAM quitta son implantation historique de la rue Huvelin pour s’installer dans des locaux neufs et spacieux sur le nouveau campus des sciences humaines rue de Damas

Print Friendly